La chapelle de Languidou

Les ruines de la chapelle de Languidou

La chapelle de languidou
La chapelle de Languidou , dédiée à Saint Kido (Saint Guy), elle fut édifiée au milieu du XIII ème siècle.

Lann, en breton, signifie ermitage ou monastère. Guidou provient de Kido, qui devint Kideau, Quido, Quidou, Guido, un saint breton peu connu. Au XVIIIe siècle, fut substitué par saint Guy. Languidou signifierait simplement l’ermitage de Guidou.

Situation

La chapelle de Languidou est située sur la commune de Plovan, en Bretagne sud. Implantée au milieu de marais, omniprésents dans la baie d’Audierne, elle est un lieu à ne pas manquer en Pays bigouden.

La construction de ce qui fût l’église romane de Languidou daterait de 1260 (datation incertaine). Elle fut édifiée par Auffray Gurrec (un chapiteau porte des inscriptions gravées en latin qui mentionnent le maitre d’œuvre, Auffray Gurrec), probablement sur les fondations d’un ancien édifice.

 Source 1fluences

Dimensions

Chapelle de Languidou et son calvaireLa chapelle, qui mesure environ 22 mètres de long sur 13 mètres de large. Elle a été modifiée entre la fin du XIVème et le début du XVème siècle.

La rosace, placée sur le chevet plat typique de l’école de Pont-Croix, et l’oculus  de la façade occidentale date du XVème siècle. Elle  est fortement inspirée par le style de Pont Croix comme la Collégiale Notre Dame de Roscudon à Pont-Croix.

Par ailleurs, les dimensions de la chapelle, la qualité des sculptures ainsi que la présence de la grande rosace laissent à penser que Languidou avait vocation à être bien plus qu’une simple chapelle locale.

 

Description

Chapelle de Languidou - rosace - arcadesLa chapelle de Languidou se composait d’une nef à quatre travées et d’un chœur à trois travées et de bas-côtés de part et d’autre. Elle se termine par un This triggers the tooltip. La nef et le chœur étaient séparés par un arc, appelé arc diaphragme dont il ne reste que les piédroits à colonnettes engagées. Cet arc devait surement soutenir le clocher.
Le chœur comporte encore les élévations de trois arcades dite en plein cintre (en demi-cercle), typique du style architectural de Pont-Croix.
Ces arcades sont supportées par des piles cantonnées de quatre, six ou huit colonnettes, reposant sur des bases circulaires.
Les chapiteaux des piles sont décorés de motifs géométriques.
Dans la nef, subsistent des vestiges : deux piles correspondant à celle du chœur, des bases, quelques chapiteaux et d’autres piles.

Après la révolution

Languidou avant restauration En 1794, la chapelle fut vendue comme bien national.
Elle  fut démantelée ses pierres et sa couverture furent utilisées pour la construction, sur la commune de Plovan, d’un un corps de garde destiné aux douaniers  qui surveillaient la côte.
Classée Monument Historique en 1908, les ruines furent consolidées dans les années 1960  avec notamment avec le réarrangement de certains piliers.

 

Galerie photo

D’autres sites sur la chapelle de Languidou
1fluencesLieuxsacresdecouvrir.othpb

Vous aimerez aussi...